FLASH INFO :
La terre rural aussi a son papier: le Certificat Foncier.
AFOR : 4480 membres de CVGFR formés dans le cadre du Programme d’Appui au Foncier Rural

AFOR : 4480 membres de CVGFR formés dans le cadre du Programme d’Appui au Foncier Rural

M. Kouamé N'guessan du MINADER en pleine explication de la loiSi la loi relative au domaine...

Une émission radio pour débattre des conflits et des questions foncières

Une émission radio pour débattre des conflits et des questions foncières

De la gauche vers la droite: M. OUATTARA Nanakan DFR, M. Kouakou Jerôme chef programme radio Ci,...

PARFACI : Sécurisation foncière / Sikensi, Tiassalé, Divo et Soubré passés à la loupe

PARFACI : Sécurisation foncière / Sikensi, Tiassalé, Divo et Soubré passés à la loupe

Mme CLAGBE Marcelleine, DD de Sikensi presentant son bilan L’épine dorsale de la réussite d’un...

FORMATION: Les acteurs du PAFR formés à la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural

FORMATION: Les acteurs du PAFR formés à la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural

les SG de préfectures à l'ecoute du formateurL’on peut dire que la formation demeure l’épine...

Des missions de suivi pour l’atteinte des résultats de Délimitation des Territoires de Villages et de délivrance de Certificats Fonciers

Des missions de suivi pour l’atteinte des résultats de Délimitation des Territoires de Villages et de délivrance de Certificats Fonciers

Seance de travail avec le CVGFR de  Nafougnaragba village de Sohouo kgo« On ne saurait évaluer des...

Les femmes de la Direction du Foncier Rural célébrées

Les femmes de la Direction du Foncier Rural célébrées

« Appeler les femmes « le sexe faible » est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers...

Les musulmans de la Direction du Foncier Rural honorés par le Directeur du Foncier Rural

Les musulmans de la Direction du Foncier Rural honorés par le Directeur du Foncier Rural

Le carême n’est pas seulement se priver de nourriture mais avant tout c’est un temps de prière,...

Le nouveau Directeur du Foncier Rural, enfin connu !!!

Le nouveau Directeur du Foncier Rural, enfin connu !!!

La nouvelle est tombée depuis le mercredi 25 Avril 2018 dernier. En effet, M. OUATTARA Nanakan,...

UNE MISSION POUR LA PRODUCTION D’UN FILM SUR LE FONCIER RURAL

UNE MISSION POUR LA PRODUCTION D’UN FILM SUR LE FONCIER RURAL

« Un témoignage d’avoir vu, vaut mieux que cent d’entendu » dit un proverbe français. En effet,...

  • AFOR : 4480 membres de CVGFR formés dans le cadre du Programme d’Appui au Foncier Rural

    AFOR : 4480 membres de CVGFR formés dans le cadre du Programme d’Appui au Foncier Rural

    jeudi 30 août 2018 17:12
  • Une émission radio pour débattre des conflits et des questions foncières

    Une émission radio pour débattre des conflits et des questions foncières

    dimanche 26 août 2018 13:54
  • PARFACI : Sécurisation foncière / Sikensi, Tiassalé, Divo et Soubré passés à la loupe

    PARFACI : Sécurisation foncière / Sikensi, Tiassalé, Divo et Soubré passés à la loupe

    dimanche 26 août 2018 13:43
  • FORMATION: Les acteurs du PAFR formés à la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural

    FORMATION: Les acteurs du PAFR formés à la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural

    mardi 17 juillet 2018 12:29
  • Des missions de suivi pour l’atteinte des résultats de Délimitation des Territoires de Villages et de délivrance de Certificats Fonciers

    Des missions de suivi pour l’atteinte des résultats de Délimitation des Territoires de Villages et...

    vendredi 15 juin 2018 15:12
  • Les femmes de la Direction du Foncier Rural célébrées

    Les femmes de la Direction du Foncier Rural célébrées

    mardi 29 mai 2018 18:42
  • Les musulmans de la Direction du Foncier Rural honorés par le Directeur du Foncier Rural

    Les musulmans de la Direction du Foncier Rural honorés par le Directeur du Foncier Rural

    mardi 29 mai 2018 18:32
  • Le nouveau Directeur du Foncier Rural, enfin connu !!!

    Le nouveau Directeur du Foncier Rural, enfin connu !!!

    mardi 29 mai 2018 18:25
  • UNE MISSION POUR LA PRODUCTION D’UN FILM SUR LE FONCIER RURAL

    UNE MISSION POUR LA PRODUCTION D’UN FILM SUR LE FONCIER RURAL

    lundi 14 mai 2018 17:53
  • FORMATION: les acteurs de la mise en œuvre de la composante 1 du PARFACI instruits aux activités de délimitation des territoires de villages et de délivrance des certificats fonciers

    FORMATION: les acteurs de la mise en œuvre de la composante 1 du PARFACI instruits aux activités...

    mardi 3 octobre 2017 15:11

Une émission radio pour débattre des conflits et des questions foncières

Photo interview
De la gauche vers la droite: M. OUATTARA Nanakan DFR, M. Kouakou Jerôme chef programme radio Ci, Dr Gonin Gilbert Enseignant Chercheur Université COCODY 


La communication est un élément incontournable dans toutes entreprises. Qui parle de communication fait référence à un émetteur qui envoie un message à un récepteur : à l’issue de ce message une réaction, un comportement se fait voir par le récepteur. Ce message peut se transmettre via divers canaux presse, radio, télévision, bouche à oreille…..
Mais le plus important de ce système de codage, code et décodage c’est la réaction du récepteur. C’est à juste titre que Dominique Wolton écrit que « Dans la communication, le plus compliqué n’est ni le message, ni la technique, mais le récepteur ». La Direction du Foncier Rural ne peut faire fi de la communication dans sa quête perpétuelle de faire de la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural une réalité dans nos maisons, dans nos familles, dans le monde rural en usant des canaux divers.

C’est la raison pour laquelle le Directeur du Foncier Rural, M. OUATTARA Nanakan a participé à l’enregistrement d’une émission dénommée « 50 mn pour convaincre » de la radio Nationale, le jeudi 26 juillet 2018 à 10 heures dans leurs locaux. Avec Dr. GONIN Gilbert, Enseignant chercheur, Directeur de l’Institut d’Arts et Histoires, à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire ; ils ont pendant 50 mn débattu autour du thème « Comment mettre fin aux conflits fonciers à travers la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural ».

Le débat a tourné autour de la cartographie des conflits fonciersdont les causes s’articulent autour de la croissance démographique ; des mouvements migratoires régionaux ; de la remise en cause des contrats ; de la prolifération des transactions informelles ; de l’occupation illicite des terres par des personnes, de la vente non autorisée des terres par des personnes qui ne sont pas propriétaires terriens,. Pourtant, la loi stipule qu’on ne vend que ce dont on est propriétaire. Elle définit la propriété par la possession d’un titre foncier par l’individu. Mais comment comprendre que des personnes vendent les terres sans Titre foncier ? Et s’il y a des ventes c’est parce qu’il y a des acheteurs de ces terres qui ne savent peut-être pas que ces transactions sont illégales d’où la nécessité d’intensifier les sensibilisations surtout de proximité. Cette intensification de la communication sur la loi relative au domaine foncier rural, la vulgarisera plus afin qu’elle soit mieux connue mais surtout adoptée. L’Agence Foncière Rurale (AFOR) pourra user de la stratégie de communication conçue avec l’appui de la FAO et de l’UNESCO en collaboration avec la Direction du Foncier Rural et les Organisations de la société civile qui non seulement prend en compte la communication nationale mais celle de proximité, afin de toucher toutes les cibles qu’elles soient primaires ou secondaires.

Selon le Dr. GONIN Gilbert, autre ralentissement de la mise en œuvre de la loi, c’est qu’il y a une confusion au niveau des populations entre le Titre foncier et le Certificat foncier, puisque le Certificat foncier est également délivré à des personnes non ivoiriennes. En pays Toura, Yacouba, d’où il est originaire les terres sont des propriétés collectives et indivises, des villages se sont vus expoliés par les non ivoiriens installés, d’où un véritable problème de mauvaise foi des uns et des autres. Il a relevé également le coût et la longueur de la procédure qui n’est pas à l’avantage de la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural.

Malgré toutes ces difficultés, et grâce au climat de paix facilitant la mise en œuvre et aux Partenaires Techniques et Financiers que sont l’Union européenne, la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement, la Banque Africaine de Développement, l’on a réussi à délimiter 1236 villages/ 8500 prévus. Grâce à des financements en cours, l’on prévoit de délimiter 5335 villages. Pour le compte des certificats fonciers délivrés, on compte jusqu’à la fin juillet 2018, 4602 certificats fonciers a dit le Directeur du Foncier Rural.

L’échange a montré que la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural à travers ses activités essentielles que sont la délimitation des territoires de villages et la délivrance de Certificats Fonciers, reste tributaire du maintien de la paix et de la cohésion sociale dans le pays. Pour la poursuite des activités, M. GONIN a émis l’idée que l’Etat pense à subventionner cette opération de délivrance de certificats fonciers afin de permettre à la population d’avoir accès au Certificat foncier puis au titre foncier et de ne pas être lâché un moment par les Partenaires Techniques et Financiers. Le Directeur du Foncier Rural, M. OUATTARA Nanakan a rassuré que le Gouvernement de Côte d’Ivoire, le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural y travaillent, un projet de loi est en ce moment sur la table de l’Assemblée Nationale et un document de politique foncière a été élaboré. Il a rappelé l’existence de l’Agence Foncière Rurale (AFOR), structure voulue par son Excellence M. le Président de la République de Côte d’Ivoire, qui se chargera de la mise en œuvre désormais des activités de terrain et la Direction du Foncier Rural se chargera du suivi et du contrôle. Il est dit que l’art de l’écoute efficace est essentiel à une communication claire, et une communication claire est nécessaire à la réussite de la gestion. Cette émission a été diffusé le samedi 28 et le lundi 30 juillet 2018 à 10 heures sur les ondes de la Radio Côte d’Ivoire. Pour l’heure, les retombées de cette émission se font sentir à travers les personnes qui viennent pour de plus amples informations.
 


Pélagie SEKONGO

Assistante Communication