FLASH INFO :
La terre rural aussi a son papier: le Certificat Foncier.
Des solutions pour l’accélération des activités du PARFACI à Korhogo, Béoumi, Tiebissou et Aboisso

Des solutions pour l’accélération des activités du PARFACI à Korhogo, Béoumi, Tiebissou et Aboisso

Une vue de la table de séance lors de l'atelier sous-prefectoral de gestion de conflit à...

La 2eme édition des journées de la coopération Côte d’Ivoire Union Européenne

La 2eme édition des journées de la coopération Côte d’Ivoire Union Européenne

    Ce jeudi  11 et vendredi  12 mai 2017,  s’est déroulée, à l'espace  Latrille Events  la...

ATELIER UE: La sécurisation des droits fonciers des femmes et des cadets sociaux en milieu rural

ATELIER UE: La sécurisation des droits fonciers des femmes et des cadets sociaux en milieu rural

  De par sa nature, la femme est un être essentiellement sylphide et affable. Elle est comme le...

Sensibilisation de proximité: les populations d'amoriakro s'engagent à sécuriser leurs terres

A Amoriakro, village de 10000 habitants situé dans la sous-préfecture de Dufrébo (département...

Daloa: le village de Doboua publie le résultat des enquêtes officielles

Daloa: le village de Doboua publie le résultat des enquêtes officielles

Les détenteurs de premiers certificats fonciers du village de Doboua seront bientôt connus. Le...

Missions conjointes MINAGRI / BNETD dans 7 départements du PNSFR

Missions conjointes MINAGRI / BNETD dans 7 départements du PNSFR

Objectifs: Obtenir des résultats concrets avant fin décembre 2010.Le Ministère de l’Agriculture et...

Litige foncier entre Maféré et Baffia (Villages de la sous-prefecture de Maféré)

Litige foncier entre Maféré et Baffia (Villages de la sous-prefecture de Maféré)

La Direction du Foncier Rural et du Cadastre Rural en mission d’évaluation de la Situation. Une...

  • FORMATION: les acteurs de la mise en œuvre de la composante 1 du PARFACI instruits aux activités de délimitation des territoires de villages et de délivrance des certificats fonciers

    FORMATION: les acteurs de la mise en œuvre de la composante 1 du PARFACI instruits aux activités...

    mardi 3 octobre 2017 15:11
  • FONCIER RURAL : une stratégie de communication de proximité enfin élaborée pour la réussite de la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural

    FONCIER RURAL : une stratégie de communication de proximité enfin élaborée pour la réussite de la...

    vendredi 4 août 2017 14:59
  • Des solutions pour l’accélération des activités du PARFACI à Korhogo, Béoumi, Tiebissou et Aboisso

    Des solutions pour l’accélération des activités du PARFACI à Korhogo, Béoumi, Tiebissou et Aboisso

    vendredi 2 juin 2017 13:36
  • Grande mobilisation autour du PARICS dans le grand Ouest et l’Est : Les populations disent oui à la délimitation des territoires de leurs villages

    Grande mobilisation autour du PARICS dans le grand Ouest et l’Est : Les populations disent oui à...

    vendredi 2 juin 2017 13:35
  • La 2eme édition des journées de la coopération Côte d’Ivoire Union Européenne

    La 2eme édition des journées de la coopération Côte d’Ivoire Union Européenne

    vendredi 2 juin 2017 13:30
  • ATELIER UE: La sécurisation des droits fonciers des femmes et des cadets sociaux en milieu rural

    ATELIER UE: La sécurisation des droits fonciers des femmes et des cadets sociaux en milieu rural

    vendredi 2 juin 2017 13:28
  • Sensibilisation de proximité: les populations d'amoriakro s'engagent à sécuriser leurs terres

    lundi 6 mars 2017 23:51
  • Daloa: le village de Doboua publie le résultat des enquêtes officielles

    Daloa: le village de Doboua publie le résultat des enquêtes officielles

    lundi 6 mars 2017 23:49
  • Missions conjointes MINAGRI / BNETD dans 7 départements du PNSFR

    Missions conjointes MINAGRI / BNETD dans 7 départements du PNSFR

    lundi 6 mars 2017 23:47
  • Litige foncier entre Maféré et Baffia (Villages de la sous-prefecture de Maféré)

    Litige foncier entre Maféré et Baffia (Villages de la sous-prefecture de Maféré)

    lundi 6 mars 2017 23:45

FORMATION: les acteurs de la mise en œuvre de la composante 1 du PARFACI instruits aux activités de délimitation des territoires de villages et de délivrance des certificats fonciers

Mot de Mme OTCHONY Rita Superviseur de la formation
                        Mme OTCHONY Rita, Superviseur de la formation s'adressant aux auditeurs


La vie de la Direction du Foncier Rural était simulable à cette citation de G. HERBERT qui dit : “Prenez un peu de repos, afin de finir plus vite”. En effet, depuis le mois d’avril 2017 ou elle a procédé à la formation de certains comités villageois limitrophes aux zones d’intervention des 15 départements de la composante 1 du Projet d’Appui à la Relance des Filières Agricoles de Côte d’Ivoire (PARFACI), les activités ont connu un temps de “repos”.


Mais depuis le 10 septembre 2017, et dans l’optique de bien finir, plusieurs vagues de formation se déroulent et sont en cours. Ces formations ont vu la participation de divers acteurs intervenant dans le cadre de la délimitation des territoires des villages et de délivrance des certificats fonciers; ce sont les Préfets, les Sous-préfets, les agents de l’administration membres des Comités de Gestion Foncière Rurale (CGFR), les Agents Fonciers, les Commissaire-enquêteurs et deux membres des Comités Villageois de Gestion Foncière Rurale (CVGFR).

C’est dans ce cadre que le lundi 18 septembre 2017, s’est tenu à l’hôtel Berah de Yamoussoukro, la formation des présidents et des secrétaires des comités villageois de 35 villages limitrophes qui étaient absents à la première session de formation.

Comme à l’accoutumée la loi N°98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural a été expliquée en insistant sur le rôle des CVGFR. Les différentes zones d’ombres des participants ont été éclairées. Il est vrai que ces comités villageois ne sont pas directement concernés par les opérations de délimitation des territoires de villages des 15 départements du PARFACI. Cependant, leur formation s’avère nécessaire puisqu’ils partagent certains tronçons de limite avec les villages des zones d’intervention du projet.

Mme OTCHONY Rita, Superviseur de cette session de formation et représentant Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural a remercié les participants de leur présence. Elle les a invités à suivre la formation en prêtant une oreille attentive, à poser leurs problèmes et incompréhensions mais surtout à relayer l’information au sein de leurs villages car a-t-elle dit à leur endroit “on ne peut réussir les opérations de délimitations des territoires de villages et de délivrance de certificats fonciers sans vous. Vous êtes les sachants des limites de vos villages”.

Toujours dans ces sessions de formation, et une semaine avant la formation des CVGFR; les Préfets et Sous-préfets ont également été formés à la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural. Une présence a marqué ces formations. Il s’agit de Monsieur le Ministre BAMBA Cheick Daniel, Directeur Général de l’Agence Foncière Rurale (AFOR). Il était accompagné de son Adjoint Monsieur LOUE David. Le Directeur Général de l’Agence Foncière Rurale a saisi cette occasion pour demander aux Préfets et Sous-préfets de redoubler d’efforts et de prendre des initiatives pour la réussite du projet dans leur circonscription administrative respective. “Monsieur le Président de la République; son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA attend beaucoup de nous pour la sécurisation des terres du domaine foncier rural” a-t-il dit.

Il convient de rappeler que Monsieur BAMBA Cheick Daniel a été nommé en Conseil des Ministres, le mercredi 02 août 2017,  Directeur Général de l’AFOR. La création de cette agence a été effective par la volonté de son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire qui a fait de la sécurisation foncière une priorité dans son programme.  Elle sera chargée de la mise en œuvre de la loi N°98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural; à savoir la délimitation des territoires de villages, la délivrance de certificats fonciers sur les terres du domaine foncier rural coutumier et la contractualisation (baux ruraux) dans un environnement sécurisé.

Les participants ont salué cette initiative. Pour eux, les villages concernés par le PARFACI pourront réaliser leurs activités en toute quiétude vu qu’ils ont, eux villages limitrophes, compris les objectifs des actions menées sur le terrain ainsi que leurs différents rôles. Phillipe BLOCH écrit ceci: ”Investir dans la formation c’est conjuguer au présent mais aussi au futur le souci des homes et le souci des résultats”. Espérons vivement que cette formation de deux jours des comités villageois des villages limitrophes va booster effectivement les activités sur le terrain pour l’atteinte des résultats du PARFACI.

Pélagie SEKONGO

Assistante Communication PARFACI